À partir du 24 janvier 2022, le gouvernement français exigera que tous les athlètes professionnels entrant dans le pays pour des événements soient entièrement vaccinés ou se soient récemment remis du COVID-19. Les législateurs français se sont saisis de la question pour éviter des débâcles telles que le récent kerfuffle en Australie concernant le visa de Novak Djokovic. La France accueille un certain nombre d’événements avec la participation d’athlètes internationaux, y compris le tournoi de rugby des Six Nations qui se déroulera en février et mars. 

Alors que le PDG de Dorna, Carmelo Ezpeleta, qui supervise le MotoGP, a déclaré que le championnat éviterait de voyager dans des pays qui imposent des quarantaines pandémiques pour les voyageurs, la série a ses propres protocoles COVID stricts en place. Avant les deux week-ends de test de pré-saison en Malaisie et en Indonésie, les organisateurs ont confirmé que tout le monde dans le paddock MotoGP doit présenter une preuve de vaccination complète et un test PCR négatif dans les 48 heures précédant directement l’entrée. Le paddock restera également dans une bulle, y compris les hôtels pré-agréés. 

Le programme MotoGP 2022

Le calendrier MotoGP 2022 bien rempli compte actuellement 21 dates, bien que selon Ezpeleta, les organisateurs soient prêts à supprimer quelques courses du calendrier si l’évolution des situations pandémiques l’exige. Cependant, à l’heure actuelle, ce championnat particulier n’a aucune course 2022 prévue nulle part en France. 

Voici une vidéo parlant des changements apportés par le gouvernement français :

Deux autres séries internationales de courses de motos ont cependant des courses programmées en France. Au 19 janvier 2022, le calendrier WSBK actuel montre que le paddock atterrit sur le Circuit de Nevers Magny-Cours pour la manche 7, entre le 9 et le 11 septembre 2022. Alors que le calendrier du Championnat du Monde FIM d’Endurance 2021 s’est soldé par la suppression de la plupart des événements, celui de 2022 présente les 24 Heures Motos prévues les 16 et 17 avril 2022 sur le Circuit Bugatti du Mans, en France. 

Une troisième dose est exigée

À compter du 15 février 2022, le gouvernement français exigera également une troisième dose de vaccin de rappel quatre mois après la vaccination complète afin que le laissez-passer vaccinal COVID d’un individu reste valide. Afin d’assister à un événement sportif ou seulement pour soutenir des équipes, il faudra avoir été vacciné, a expliqué la ministre française des sports Roxana Maracineanu.

C’est le cas aussi bien des personnes qui vivent en France que des étrangers qui viennent dans le pays pour des vacances ou un grand événement sportif. Les athlètes ont un rôle à jouer pour aider à convaincre les personnes non vaccinées de participer au programme de vaccination dès que possible. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.