Au cours du CES ou Consumer Electronic Show qui s’est tenu à Las Vegas, Alpinestars a mis en avant son airbag dernière génération. Je vous propose d’en apprendre davantage sur le Tech-Air 5.

Les détails concernant le Tech-Air 5

Le Tech-Air 5 revient à l’équipementier  italien Alpinestars. Il s’agit d’un gilet autonome qui n’est pas rattaché à la moto.

Il est conçu pour être mis sous une veste voire un blouson en cuir ou en textile. Il suffit juste de prévoir un espace d’environ 4 cm autour du buste.

Cet espace ouvre droit au déploiement des coussins gonflables. La gamme des vêtements Tech-Air comprennent des zones d’extension propices.

Comparativement à la concurrence, le Tech-Air 5 couvre, après gonflage, le dos, la poitrine et les côtes sans oublier les épaules. Découvrez ce nouveau concept en consultant cette adresse.

La conception propre au Tech-Air 5

Sur le Tech-Air 5, le côté électronique intègre 6 capteurs, à travers 3 gyroscopes et 3 accéléromètres. Ces capteurs sont disposés dans la dorsale.

Ils servent à informer un algorithme concernant la situation lors de la conduite. Une anomalie telle qu’une décélération procure 12 litres d’argon à l’intérieur du sac.

Cette libération d’argon ne requiert que 20 à 40 ms. Cette capacité diffère selon les tailles des gilets.

Les autres données à considérer

Le choc profite d’une absorption supérieure à 95 % comparée à un airbag normal. Cela équivaut à 18 dorsales superposées de niveau 1.

Le mode activation repose sur la fermeture du zip principal et un rabat sur une zone aimantée. En bas du gilet, l’indicateur par DEL est le témoin de la mise en route.

L’autonomie du dispositif est de 30 heures. Cela correspond à plusieurs jours de route avant de procéder à une recharge.

La recharge est effectuée avec une prise micro-USB. Pa ailleurs, une application autorise le contrôle de l’état du gilet ainsi que le niveau de charge de la batterie.

A cet effet, l’appli renseigne sur la synthèse du parcours afin d’autoriser les mises à jour du micrologiciel.

Les détails concernant l’entretien

La remise en état après déplacement doit passer par un retour en Italie pour les premiers exemplaires. Néanmoins, un modèle de sac gonflable sera opérationnel d’ici quelques mois.

Il va permettre au gilet de disposer de trois déploiements avant le nécessaire reconditionnement. Ainsi, l’opération revient aux revendeurs agréés.

L’opération concerne le remplacement de la cartouche de gaz et la remise en place du sac ainsi que le contrôle. Le gilet va coûter 600 € et la mise sur le marché est prévue au mois de mars 2020, avec des tailles allant du XS au 4 Xl.

Retrouvez toutes les infos en consultant ici.

Crédit Photo : topspeed.com & actumoto.ch

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *