Nécessaire au bon fonctionnement du circuit de refroidissement, le liquide de refroidissement d’une moto doit être changé tous les 2 à 3 ans. Je vous indique les étapes nécessaires à cette opération.

L’essentiel sur le liquide de refroidissement moto

Hormis le refroidissement du moteur, ce liquide autorise la lubrification du circuit de la pompe à eau. En outre, il protège l’intérieur du moteur contre la corrosion.

Nommé également antigel, le liquide de refroidissement est aussi résistant face aux basses températures. Le remplacement régulier de cet élément permet à la fois de bannir la surchauffe et assure une meilleure longévité du moteur.

Pour plus de conseils, consultez ce sujet.

Les étapes à respecter avant le remplacement de l’antigel

A l’aide d’un densimètre, il convient de prélever avec la poire un peu de liquide dans le radiateur. Le densimètre dispose d’un flotteur avec graduation.

Ce dernier permet  de connaître la température du liquide. Par ailleurs, il est préférable d’acquérir du liquide de qualité avec des propriétés antigel et anticorrosion.

Il est possible d’opter pour un bidon du commerce ou de préparer soi-même le liquide. Les possesseurs de carter en magnésium doivent acheter un liquide spécial.

Les premières phases du remplacement de l’antigel

Le liquide de refroidissement est présent dans le moteur, le radiateur, les tuyaux, la pompe à eau ainsi que la vase d’expansion. Le moteur doit être froid lors de l’ouverture du bouchon du radiateur.

En fait, le bouchon est dévissé après deux crans d’ouverture. Le premier cran permet l’évacuation de la pression interne et le second cran ôte le bouchon.

Cela permet un écoulement pratique du liquide. Ensuite, la vidange du circuit est majoritairement située sur la partie inférieure du couvercle de la pompe à eau.

Sur certains modèles, il se trouve sur le bloc cylindre.

La seconde phase de vidange

Après la mise en place d’une cuvette sous la vidange, il faut procéder à l’écoulement total de l’ancien liquide. Le joint d’étanchéité doit être contrôlé.

Ensuite, il faut refermer les vis de vidange. A l’aide d’un entonnoir, il faut remplir lentement le radiateur afin de chasser efficacement l’air.

Puis, il faut s’emparer de la durite souple la plus basse tout en pompant afin de la presser. Il faut remplir le nouveau liquide au ras du bouchon.

Sans avoir bouché l’accessoire, il faut démarrer le moteur et laisser tourner entre 3 000 à 4 000 tours/minute. Cela permet à la pompe de faire circuler l’eau pour ôter l’air.

Il faut compléter l’antigel et fermer le bouchon.

La fin du remplissage

Il faut remplir le vase d’expansion jusqu’au niveau maximum. Après avoir chauffé le moteur, il convient de le laisser refroidir entièrement.

Si la dépression interne du circuit a aspiré le liquide du vase, il faut compléter le liquide et fermer le bouchon. Plus de conseils sont disponibles ici.

Crédit Photo : motoblouz.com & youtube.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *