L’amélioration des acquis demeure le leitmotiv chez Kawasaki. La firme japonaise ne faillit pas à sa réputation avec le roadster Z 900.

Les nouveautés apportées sur le roadster Z 900

Pour remédier à des manquements au niveau du contrôle de motricité, Kawasaki et rectifie le tir auprès du roadster Z 900. Le roadster Z 900 connait plusieurs réajustements sur plusieurs points.

Cela concerne les flancs, le sabot moteur et l’éclairage tout en leds qui fait la différence. Le phare inclut des feux diurnes similaires à des crocs, des clignotants plus raffinés.

Le guidon accueille un tableau de bord TFT en couleur. Pour en apprendre davantage, consultez ceci.

La vie à bord et le moteur du roadster Z 900

Conviviale, le roadster Z 900 comprend une position de conduite à la fois naturelle et agressive pour une grande sportive. La selle pilote est ferme et bien spacieuse pour de meilleurs mouvements.

La moto inclut une hauteur modérée disponible pour la majorité des gabarits. Les commandes bénéficient d’un bon calibrage pour permettre des évolutions pratiques surtout à basse vitesse.

Toutefois, l’assise passagère est plutôt dure. Davantage de mousse est le bienvenu pour plus de confort.

Quant au moteur, les 4 cylindres profite d’une révision. En effet, le collecteur d’échappement dispose de tubulures affinées et d’un catalyseur plus volumineux pour lutter contre les polluants. Le câble garantit  la commande des gaz.

L’embrayage antidribble comprend une assistance qui met à l’aise. Avec les 4 cylindres, la montée en régime est agréable.

Le couple est particulièrement généreux quand l’engin est en mi-régime.

Le comportement et l’équipement de la Z 900

Disposant d’un bon équilibrage, la machine  est facile à contrôler. Les suspensions bénéficient d’un excellent accord.

Quant aux pneumatiques, le roadster Z 900 propose des Dunlop Sportmax Roadsport 2. La traction control est activée si le sol est froid ou mouillé  pour apporter davantage de sécurité et prévenir les chutes.

Le roadster Z 900 admet 4 modes de conduite à travers le Rain, le Road, le Sport et le Rider. Le Rider est personnalisable.

Ces modes de conduite influent sur la puissance du moteur et sur la traction control. Le moteur est Full pour les 125 ch ou Low pour les 70 ch.

La traction control fonctionne sous 3 niveaux d’intervention. Quant au tableau de bord TFT, il  peut fonctionner de pair avec un Smartphone.

Cela permet de recevoir des notifications d’appel sur le tableau de bord et de consulter des données concernant l’engin.

Les avis sur le roadster Z 900

Pour un coût de 9 499 €, le roadster Z 900 dispose d’une excellente boîte mécanique et d’une conduite tout en souplesse. Retrouvez ses qualités en cliquant ici.

Crédit Photo : acidmoto.ch & kawasaki.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *