L’assurance est obligatoire pour tout véhicule motorisé qui circule sur la voie publique. Cette Législation s’applique notamment pour les deux-roues motorisés ayant une cylindrée de 125 cc et plus. Malgré l’absence d’obligation pour les scooters et les motos ayant une cylindrée de moins de 125 CC, souscrire une assurance moto fournit un véritable avantage sécuritaire. Les motards ont largement le choix parmi une multitude d’offres d’assurance moto. Face à la diversité des propositions, il convient de considérer quelques critères importants pour s’assurer de trouver l’assurance moto la plus adaptée à votre situation et à vos besoins.

Les différentes formules d’assurance moto

Suivant la Loi en vigueur, l’assurance moto de base, appelé assurance au tiers, doit inclure une garantie responsabilité civile. Cette garantie prévoit l’indemnisation des victimes en cas d’accident engageant la responsabilité de l’assuré.

Les motards ont, par ailleurs, la possibilité de choisir l’assurance moto intermédiaire prévoyant généralement la garantie vol et incendie en plus de la garantie de base obligatoire, à savoir : la garantie responsabilité civile.

En outre, la formule tous risques couvre tous les dommages matériels et corporels en cas d’accident impliquant l’assuré, en plus des dommages causés aux tiers, du vol et de l’incendie. L’assurance moto tous risques s’applique aussi bien pour les victimes que pour l’assuré en cas d‘accident responsable et non responsable. Cette formule offre une protection plus étendue au motard. De ce fait, la prime d’assurance est beaucoup plus élevée.

Les garanties complémentaires pour l’assurance moto

Les assureurs proposent généralement des garanties optionnelles, en plus des couvertures de base. Ces garanties sont accessibles à la demande, moyennant un coût supplémentaire. Elles fournissent davantage de protection à l’assuré.

Les motards peuvent notamment ajouter les garanties suivantes à la couverture de base :

  • bris de glace,
  • vol,
  • catastrophes naturelles,
  • panne,
  •  

Le choix des garanties reposent essentiellement sur les besoins spécifiques et réels du motard.

Le type d’assurance moto selon le profil du conducteur

Il existe une diversité d’offres d’assurance moto pour les différents profils de conducteur.

Les conducteurs titulaires d’un permis de conduire de moins de 3 ans doivent notamment souscrire une assurance moto jeune conducteur. Les termes du contrat ne sont pas semblables aux modalités d’un contrat dédié à un conducteur chevronné du fait des risques plus élevés par manque d’expérience. Le prix est, alors, plus élevé.

On distingue aussi les offres d’assurance destinées aux conducteurs malussés ou résiliés. Ces contrats spécifiques prévoient aussi une surprime.

Les sanctions prévues en cas d’absence d’une assurance moto

Rouler à moto sans assurance est un acte illégal sanctionné par une amende de 3 750 Euros. Cette peine peut être assortie :

  • d’une annulation ou d’une suspension du permis de conduire et d’une interdiction de refaire le permis de conduire moto sur une période de 3 ans,
  • d’une interdiction de conduire tout véhicule motorisé pendant 5 ans,
  • de l’immobilisation ou la confiscation du véhicule.

Dans certains cas, le conducteur concerné est, en plus, tenu de suivre un stage de sensibilisation à la sécurité routière et/ou d’assurer un travail d’intérêt général.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.