Même si Honda est connue et appréciée pour ses machines hautes performances, on peut affirmer que ses deux-roues de petite cylindrée font partie intégrante de la rotation des roues de l’entreprise. Rien qu’en termes de volumes, Honda vend des millions de scooters par an sur le seul marché asiatique. Cela représente un énorme pourcentage des revenus de l’entreprise, revenus qui sont utilisés pour alimenter l’innovation et proposer de meilleurs produits à tous les niveaux.

En parlant de modèles axés sur les navetteurs à petite cylindrée, Honda continue d’innover en offrant de plus en plus de technologies haut de gamme sur ses offres d’entrée de gamme. Le plus récent nous vient sous la forme du Click 160, un scooter pratique au design sportif. Le nouveau scooter a été dévoilé au salon de l’automobile de Bangkok en Thaïlande et succède au très populaire scooter Click 150, un deux-roues qui est devenu un favori parmi les navetteurs et les passionnés à travers l’Asie.

Un design original

En un coup d’œil, il est clair que le style sportif de Honda dérivé de ses plus gros vélos a été intégré au Click 160. On retrouve une carrosserie pointue, comme s’il s’agissait d’un sportbike transformé en forme de scooter. De plus, son carénage avant à l’aspect fâché donne des notes de CBR dans son style, ce qui en fait un scooter qui a l’air plus rapide qu’il ne l’est en réalité. Le nouveau Click 160 reçoit des jantes en alliage redessinées avec une finition dorée, donnant au scooter un look encore plus sportif lorsqu’il est associé à sa carrosserie gris mat.

Voici une vidéo en anglais présentant ce scooter :

Côté performances, le Click s’est vu doté d’un moteur revu similaire à ce que l’on retrouve dans le PCX 160. Il se compose d’un moteur monocylindre refroidi par liquide de 156,9 cm3 lié à une CVT de scooter traditionnelle. L’unité motrice est évaluée à 15 chevaux, ce qui en fait un runabout rapide en ville et en milieu urbain. De plus, le moteur est compatible avec un carburant contenant jusqu’à 20 % d’éthanol et est conforme aux dernières réglementations en matière d’émissions dans la région, ce qui équivaut plus ou moins à la norme Euro 4.

Des améliorations majeures

Outre le moteur, le nouveau Click 160 est équipé de bases plutôt basiques telles que des fourches télescopiques standard et une suspension arrière réglable en précharge. Son ensemble polyvalent sera sûrement le bienvenu sur plusieurs marchés asiatiques grâce à la praticité qu’il offre à son utilisateur. Une selle monobloc spacieuse à deux places rend la conduite avec un passager facile et confortable, tandis qu’un grand espace de rangement sous la selle vous permet de transporter de petites courses et un casque de rechange avec vous. Un système d’allumage à clé intelligente, un port de chargement USB et un affichage entièrement numérique confèrent également au Click un aspect et une sensation haut de gamme.

En ce qui concerne les prix et la disponibilité, le nouveau Click 160 se vend à 1 800 euros, un très bon rapport qualité-prix compte tenu de la liste complète des fonctionnalités que ce scooter apporte à la table. Dans la région, cela constituera sûrement une alternative viable aux Suzuki Burgman, Yamaha NMAX et Aerox 155, et peut-être même à des scooters plus gros comme le nouvel Aprilia SR GT 200.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.