Si, comme nous, vous gardez une trace de tous les nouvelles motos lancées ce mois-ci, cela a été une vraie fête jusqu’à présent. La bonne nouvelle est que ce n’est pas encore fini. BMW a été une abeille bavaroise occupée au cours des dernières semaines avec l’introduction d’une série de GS 40e anniversaire, un nouveau niveau de finition R 18, une nouvelle G 310 GS, le M 1000 RR, le concept de scooter électrique CE 04, et une sélection mise à jour R nineTs.  

Le 19 novembre 2020, il a ajouté deux motos à sa liste d’automne 2020. L’un est le G 310 R que nous attendions depuis ses débuts en septembre en Inde. L’autre est le nouveau 2021 S 1000 R, armé d’un nouveau look, d’un châssis plus léger et de quelques améliorations technologiques.  

Un design revisité

Côté look, le super-roadster laisse tomber le phare asymétrique et reçoit une optique monobloc, avec éclairage LED aux deux extrémités. BMW a également retravaillé les panneaux latéraux et le pan de ventre pour donner à la moto une apparence plus dynamique.

Voici la présentation de cette moto en vidéo :

Au cours du processus de refonte, le constructeur a pris plusieurs mesures de réduction de poids, notamment l’emprunt du châssis, du bras oscillant et du moteur de la S 1000 RR, ce dernier optimisé pour servir les applications routières du roadster. Ces mesures ont permis à la nouvelle S 1000 R de perdre 6 kg pour un total de 198 kg, ce qui en fait la moto la plus légère de sa catégorie selon BMW.

Un véhicule plus léger et plus puissant

Le nouveau cadre Flex permet non seulement une moto plus légère, mais il contribue également à améliorer l’ergonomie grâce à une taille plus étroite qui permet au cycliste de garder les genoux rentrés. Le guidon est également facilement réglable pour répondre aux besoins du cycliste et est livré avec deux paramètres qui poussent la barre d’un tiers de pouce vers l’avant. Il existe également une colonne montante de barre de 0,4 pouce en option.  

Sous la carrosserie, les quatre cylindres en ligne de 999 cm3 et le système d’échappement 4 en 1 attaché sont désormais conformes à la norme Euro 5. Les 165 chevaux à 11000 tr/min et 84 lb-pi de couple à 9250 tr/min restent inchangés, cependant, BMW affirme avoir amélioré la traction de milieu de gamme. Cela permet à l’usine de produire jusqu’à 59 lb-pi de couple à 3000 tr/min et d’atteindre un minimum de 66 lb-pi de couple entre 5500 et 12000 tr/min.

Le mode dynamique

L’unité de mesure inertielle à 6 axes surveille la vitesse de tangage de la moto et contrôle sa fonction anti-wheelie standard, l’ABS Pro avec capacité de virage et le contrôle de traction dynamique. Il existe désormais trois modes de conduite standard au lieu de deux (pluie, route et dynamique), ainsi que le mode Dynamic Pro en option qui optimise le contrôle du volant et du lancement, le freinage moteur et le couple de traînée, entre autres. Toutes les informations et différents paramètres sont affichés sur un écran TFT de 6,5 pouces et peuvent être contrôlés à l’aide du cluster de gauche.  

Les autres caractéristiques comprennent les feux de virage adaptatifs en option, les ensembles de pièces M, carbone et fraisées, la navigation, le changement de vitesse rapide…

« Crédit photo motori.news »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *