KTM persiste et signe avec son 2-Temps injection. Pour 2020, le concept demeure phare pour cette marque. Je vous propose d’en apprendre plus sur ce dispositif.

Les apports du 2-temps au niveau des injecteurs

Aucun entretien en particulier n’est nécessaire pendant une saison. Toutefois, une moto à l’arrêt durant l’hiver requiert un nettoyage des injecteurs pour entamer la saison printanière ou estivale.

Quant aux réglages, l’injection actuelle ne fait plus appel aux aiguilles et aux gicleurs pour affiner la carburation de votre engin. Toutefois, les possesseurs de Husqvarna et de KTM ne s’en contentent pas.

Dès lors, il suffit de faire appel à la vis de ralenti. Elle va œuvrer à titre de vis de richesse.

Elle est facile à repérer. Elle est à proximité de la tirette du starter.

Dans le cadre d’un bas régime, elle sert à enrichir ou à appauvrir. Pour plus de détails sur les injecteurs, consultez ceci.

Quelques infos sur l’injection à 2-temps

Actuellement, aucun outil n’est disponible pour le réglage précis de l’injection à l’instar des 2-temps. Il faut patienter un peu pour disposer d’un tel instrument.

En effet, la firme autrichienne KTM souhaite initier un outil neuf à cet effet. Pour l’instant, le fournisseur de l’injection 2-temps est représenté par Del’Orto.

Pour sa part, le 4-temps est une création de Keihin. Par ailleurs, des réglages plus approfondis vont permettre de disposer d’un comportement moteur à la carte.

A propos des intervalles d’entretien

Les intervalles d’entretien ne connaissent aucun changement. Ainsi, le constructeur conseille le remplacement de piston en mode compétitif, au bout de 40 heures.

Quant aux fans de randonnée, l’intervalle est de 80 heures. Pour leur part, l’embiellage ne doit subir aucune modification.

Le planning d’entretien ne subit aucun bouleversement avec la présence de l’injection          2-temps.

Le coût des pièces en question

Le prix du cylindre d’origine va connaître une petite hausse. Il a fait l’objet d’une petite rénovation avec l’installation de deux injecteurs.

Quant à la culasse, elle a subi une modification sans hausse de prix. Le piston est le même que les modèles pour carburateur.

Idem pour la bielle et le bas moteur qui demeure les mêmes. Il faut savoir qu’un corps d’injection est moins onéreux qu’un carburateur.

La consommation de carburant

L’huile enregistre une consommation moindre. Habituellement, le mélange d’huile oscille entre 2 à 2,5 %.

Avec le 2-temps injection, le calibrage est de 0,9 %. La pompe à huile électronique effectue le dosage automatique sans dépasser les 1 % en pleine dosage.

Pour plus d’infos, cliquez sur ce lien.

Crédit Photo : moto-station.com & motoservices.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *