Pour éviter les vols très courants des deux roues comme le scooter ou la moto, je vous présente quelques pratiques à retenir.

Les modes de parking pour les deux roues

Il faut toujours prioriser les endroits bien éclairés pour garer son engin. Choisissez de préférence des stationnements à proximité des caméras de surveillance publique.

Par ailleurs, il est recommandé d’opter pour un parking peu accessible et bien éloigné de la route. Cette astuce rend difficile l’accès d’un véhicule utilitaire responsable du chargement rapide des motos et des scooters victimes de vol.

Pour plus d’astuces, consultez ce sujet.

Les deux catégories de voleurs de deux roues

Selon les compagnies d’assurances et les concepteurs d’antivols, les malfaiteurs spécialisés dans le vol de scooter et de motos intègrent deux catégories. Cela porte sur les opportunistes et les voleurs professionnels.

Les opportunistes profitent de l’occasion pour dérober l’engin. Ils vérifient que le deux roues motorisé n’est pas fixé à une attache pour commettre leur forfait.

Les voleurs professionnels agissent majoritairement sur commande. Toutefois, ils savent également flairer la bonne affaire même sans commande.

Ils font appel à des véhicules utilitaires pour embarquer le fruit de leur délit.

Les conseils avisés des spécialistes des deux roues

En France, un vol de deux roues est commis toutes les 9 minutes. Pour éviter les déconvenues liées à un vol, il faut rendre la tâche compliquée pour les malfrats afin de les décourager.

Ainsi, il faut attacher l’engin à un point fixe et suffisamment solide comme un mobilier urbain ou une barrière en acier. Il faut choisir une infrastructure autorisée.

Sinon, il faut mettre un antivol dans le U ou la chaîne d’une autre moto. Par ailleurs, il convient de fixer le U au cadre ou entre les T de la fourche.

Attention toutefois à éviter tout point d’appui lors de la pose de l’antivol. Le mieux est de poser 2 antivols différents.

A domicile, installer des ancres d’ancrage et un système de point fixe. Ne pas sécuriser sa moto ou son scooter dans un garage ou un parking fermé est une erreur malencontreuse.

 En effet, 25 % des vols sont constatés dans ces endroits. Il est possible de doter son deux roues d’un système d’alarme.

Cela s’avère très dissuasif en raison du bruit de la sirène. En parallèle, il faut se méfier des ventes entre particuliers.

Le vol est souvent opéré au cours des essais. Il faut particulièrement être prudent par rapport aux contacts, aux endroits consacrés aux rendez-vous trop éloignés des lieux de passage.

Il vaut mieux venir accompagner. Parfois, se garer en 6ème est une option car le malfrat éprouvera des soucis à dénicher le point mort. Découvrez plus d’idées en lisant ceci.

Crédits photo : motostand.com, moto-station.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *