Parmi les 12 fiches du livret d’apprentissage du permis moto, je vous propose la fiche numéro 2 relative aux accidents.

Les deux sujets de la fiche 2 de l’interrogation orale

Les sujets portent sur les accidents en collision et les accidents en solo. Il faut savoir que les accidents en collision représentent deux tiers des cas, tandis que les accidents en solo totalisent un tiers des cas.

A 50 km/h, l’accident entre une moto en marche et un obstacle fixe équivaut à une chute, avec réception au sol, du 3ème étage. A 100 km/h, c’est une chute de 12 étages similaire à un choc entre 2 voitures circulant à 50 km/h.

Pour en apprendre davantage, reportez-vous ici.

A propos des accidents en collision

Les principales causes portent sur une expérience insuffisante en conduite. Cela concerne les nouveaux  conducteurs ou ceux qui ont fait une longue pause.

Par ailleurs, une vigilance moindre est décuplée par l’abus de priorité. Cela va provoquer un souci d’anticipation.

 Les conditions les plus souvent rencontrées en collision concernent l’intersection qui engendre des angles morts, des soucis de hauteur du regard. Il faut aussi noter le changement soudain de direction des automobilistes.

En outre, le dépassement quand un véhicule amorce un tournant peut couper la trajectoire d’une moto. Il faut bien vérifier sa position.

En parallèle, il faut bien respecter les distances de sécurité selon la vitesse. Attention au freinage notamment lors des intempéries.

Enfin, un dépassement mal anticipé peut être une source d’accident notamment de choc fatal.

Les accidents en solo en question

Les causes majoritaires de l’accident en solo incluent un manque d’expérience en conduite, une vitesse inadaptée, une conduite à risques ainsi que des problèmes de conduite. La conduite à risques comprend une attitude ludique en mode compétition, en mode essai ou en transgression.

Quant aux conditions d’accident, elles intègrent la perte de contrôle en entrée de virage.

Il ne faut pas négliger la non-maîtrise du freinage de moto qui pousse vers la perte d’adhérence.

Pour sa part, le guidonnage en ligne droite concerne la perte de direction. Dans cette optique, la direction bat en butée de façon violente.

Il faut se méfier des écarts comme l’évitement, le déséquilibre de la moto, le manque de discernement de la marge de sécurité.

Les reflexes à considérer sur la fiche 2

En fait, la fiche 2 met l’accent sur les points à vérifier en demeurant vigilant sur un deux-roues. Il faut prendre en compte ses limites et ses capacités.

Un motard demeure vulnérable et il doit également prêter attention aux autres usagers de la route. La moto doit être apte à supporter les défauts de la route et les improvisations de conduite.

Plus d’infos sont accessibles à cette adresse.

Crédit Photo : motoservices.com & moto-securite.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *