Il ne faut pas prendre à la légère l’achat d’un blouson moto. Je vous propose ce guide afin de définir les nombreux critères à respecter.

Les options disponibles sur le marché

Les blousons les plus sollicités existent en cuir ou en textile. Traditionnel, le cuir n’obéit pas uniquement à une question de style.

Grâce à la catégorie de la matière et le degré d’épaisseur, le cuir est plus résistant face à l’abrasion et sert de protection dans le cadre d’une chute ou d’une glissade.

Similaire au casque, il offre une sécurité optimale. Le cuir est requis aussi bien dans un cadre urbain qu’en mode compétition.

Par ailleurs, ce type d’équipement subit peu de dommages en cas de chute légère. Conservable, il est aussi réparable s’il s’agit d’un petit accroc.

Pour plus de détails, consultez ceci.

Le modèle en textile

Un blouson moto conçu avec du textile est certes moins onéreux que le modèle en cuir. Plus léger, il protège efficacement contre les intempéries comme le froid, la pluie et le vent.

Résistant contre l’abrasion, il demeure plus fragile en cas de chute et il n’est pas réparable.

Les critères à retenir pour acheter un blouson de moto

Un blouson de moto doit être étanche contre les méfaits des intempéries. Même par un temps estival, la vitesse génère de l’air qui provoque une sensation de froid plutôt gênant.

Par ailleurs, il est recommandé d’opter pour un blouson serré du côté des poignets. Néanmoins, il doit être un peu plus ample que la taille normale afin d’accueillir les habits portés à l’intérieur, comme une chemise, un tee-shirt, un pull.

Par ailleurs, il faut préférer le blouson avec un col haut et une doublure matelassée. Lors de la période hivernale, il faut considérer les matières techniques ainsi que des doublures plus épaisses.

Une autre alternative porte sur le blouson pourvu d’une isolation « thermo-alu ». Ce type d’isolation conserve la chaleur près du corps.

En outre, une doublure thermique permet l’usage du blouson moto été comme hiver.

Le critère de l’étanchéité et de la sécurité

Sélectionner un blouson moto imperméable est un impératif. Le tissu extérieur doit intégrer une membrane étanche, ou un apport en Gore-tex.

En effet, le Gore-tex est à la fois étanche et coupe-vent. Il va faire barrière à l’humidité et le tissu est respirant sans aucune sensation d’être imbibé.

Côté sécurité, le blouson doit répondre à la norme européenne EN 13595. Il doit être composé avec des renforts au niveau des épaules et des coudes, ainsi qu’une protection dorsale de niveau 2.

Il s’agit d’un blouson homologué assurant une meilleure résistance aux chocs et à l’abrasion. Plus d’infos sont disponibles ici.

Crédit Photo : blog.noova.co & motoblouz.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *