La start-up technologique chinoise Davinci Tech a travaillé dur au cours des sept dernières années, concevant son premier deux-roues électrique conçu pour offrir l’expérience de moto électrique la plus fluide, la plus sûre et la plus agréable de l’industrie. Le prototype de la société avait subi un certain nombre de refontes, d’améliorations et de révisions avant de devenir un modèle prêt à la production connu sous le nom de DC100.

Le DC100 est décrit comme un robot sur deux roues grâce à une myriade de capteurs électroniques sophistiqués destinés à garder la moto aussi sûre et efficace que possible. Toutes ces caractéristiques, ainsi que les batteries et le groupe motopropulseur de la moto, sont logées sous la carrosserie volumineuse qui donne au DC100 son esthétique futuriste. L’électronique complexe du DC100 lui permet de détecter la température ambiante, la température de la batterie et du moteur, ainsi que la position de la moto par rapport à son environnement. Semblable à ce que nous avons sur les machines modernes axées sur les performances, le DC100 utilise des capteurs gyroscopiques pour déterminer des facteurs tels que le tangage, l’angle d’inclinaison et même le lacet.

Des caractéristiques surprenantes pour une moto électrique

Décomposant un peu plus les caractéristiques de la moto, Davinci a intégré une fonction d’assistance à la conduite pour des démarrages en douceur et une bonne maniabilité dans des situations à basse vitesse. Tout comme une voiture, le cycliste peut sélectionner la vitesse « D » et faire avancer automatiquement la moto à une vitesse de 7 kilomètres par heure. Les capteurs du DC100 peuvent également détecter l’inclinaison et la descente, de sorte qu’il bénéficie d’une assistance en montée ainsi que d’un frein moteur automatique dans le cadre de sa fonction d’assistance en descente. Pour faciliter le stationnement et la maniabilité, le DC100 dispose d’une marche arrière, une caractéristique bienvenue compte tenu de la taille et du poids de ce deux-roues électrique.

Voici une vidéo en anglais présentant cette moto :

Le Davinci DC100 est doté d’un système de contrôle de traction qui fonctionne de manière similaire à celui des machines de performance modernes. Des capteurs mesurent la différence entre les vitesses des roues avant et arrière et coupent l’alimentation s’ils détectent que la roue arrière commence à patiner. Enfin, il est équipé d’un système de récupération d’énergie qui recharge marginalement la batterie lors de la roue libre et du freinage. Les mises à jour du logiciel de la moto seront déployées Over-The-Air (OTA), tout comme votre smartphone, afin que les propriétaires puissent facilement mettre à jour leurs machines avec les derniers logiciels dans le confort de leur foyer.

Qu’en est-il de l’autonomie ?

Davinci n’a pas divulgué les spécifications exactes de la batterie et du groupe motopropulseur électrique du DC100. Cependant, la société a des objectifs ambitieux pour ce moto à l’avenir. Il développe actuellement un système de charge rapide qui devrait être capable de charger la batterie de plat à 85 % en seulement 15 minutes, l’un des temps de charge les plus rapides du monde des véhicules électriques.

Les pré-réservations pour le Davinci DC100 ont été ouvertes via le site officiel de la société dont le lien est indiqué ci-dessous. Cependant, il semblerait que les réservations soient limitées aux personnes résidant en Chine, du moins pour le moment.

« Crédit photo https://autobala.com/ »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *