Pour cette nouvelle mouture, Dunlop a mis un point le pneu Dunlop Mutant. Je vous propose d’en savoir plus sur le pneu spécial « crossover ».

A propos du Dunlop Mutant

Le pneu est labellisé M+S. Il support bien la pluie.

Le Mutant est l’équivalent du SUV et il correspond idéalement aux trails routiers. Il convient également aux roadsters, ainsi que les motos préparées pour le futur festival « roues et vagues ».

Côté design, le Dunlop Mutant est plutôt stylé. Les trails routiers concernés portent sur le Yamaha Tracer 900, la Ducati 950 et le 1260 Multistrada.

Il ne faut pas négliger le BMW F 900 X R, la BMW 5 1000 XP, etc. Selon Dunlop, le Mutant est accepté sur environ 370 engins.

Le côté polyvalent de la Dunlop Mutant

Pour un usage au quotidien et par n’importe quel temps, la labellisation M+S ou Must and Snow propose un taux d’entaillement de 25 % minimum.

Quant à l’indice de vitesse, le Mutant affiche un W avec une vitesse supportée de 270 km/h. Cela lui permet d’offrir une performance en toutes saisons.

La piste mouillée est son point fort grâce à la présence de la silice basse température. Un test sous la houlette de Dekra a permis d’enregistrer une moyenne de 1’ 14.80 avec un chrono de 1’14.54.

Il est parfaitement à l’aise dans des conditions extrêmes. En comparaison, le Metzeler Roadster 01 a effectué 1’17.16.

Il faut noter que le Dunlop Mutant est montée sur Yamaha Tracer 900.

Les autres atouts du Dunlop Mutant

Les terrains mouillés ne constituent pas l’unique atout du Dunlop Mutant. Le pneumatique dispose de sculptures très pratiques sur des chemins secs.

Cela demande de posséder une stabilité à haute vitesse. Ces conditions sont favorables même chargé de valises et d’un top case avec une longévité kilométrique excellente.

Selon Dunlop, les remontées d’information sont similaires à celles d’un pneu hypersport.

Les autres possibilités du pneu récent de Dunlop

Ces technologies intègrent une ceinture sans joint, une répartition des forces de tension autour de la carrosserie. Il ne faut pas oublier la conception dédiée « 4 saisons » et un taux élevé de silice basse température.

Quant aux plis de la carcasse, ils sont en mode Rayonne. Ce matériau permet de profiter d’une meilleure longévité kilométrique. Il faut également noter la montée en température structurée multi-gomme située à l’arrière des flancs renforcées.

Le Mutant M+S accueille le SX Mutant arrière pour les moyennes cylindrées.

Crédit Photo : blog.allopneus.com & pneusystem.over-blog.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *