Avec les débuts prochains de Ray Electric Motors, l’industrie du scooter électrique en France est sur le point d’accueillir un nouveau venu. La firme, basée en Espagne, lancera cet été son scooter électrique urbain 7.7.

Le 7.7 est le dernier scooter lancé par la marque. Il se présente comme un véritable équivalent 125 puisqu’en plus d’être compatible avec les permis B et A1, il est animé par un moteur brushless qui produit jusqu’à 23 chevaux en pointe et 14 chevaux en continu. À la roue arrière, le couple est revendiqué à 203 lb-pi. Il peut atteindre une vitesse de pointe de 125 kilomètres par heure grâce à cela.

Une autonomie satisfaisante

Le Ray 7.7 dispose d’une batterie lithium-ion de 7,7 kWh, 89 V, 87 Ah avec une autonomie de 150 kilomètres dans des situations de conduite mixtes, comme son nom l’indique. À des vitesses d’autoroute d’environ 45 km par heure, Ray revendique une autonomie un peu plus courte de 110 kilomètres. Un chargeur embarqué de 1,8 kW est livré en standard sur ce scooter, permettant une durée de charge complète d’environ 4 heures et 20 minutes à partir d’une prise domestique typique. De plus, un chargeur rapide de 3,3 kW et un connecteur de type 2 sont disponibles moyennant un supplément.

Voici une vidéo en anglais présentant ce scooter :

Avec un cadre en acier tubulaire, une fourche télescopique et deux amortisseurs arrière, des freins à disque à combinaison simple, un freinage régénératif et des jantes en alliage de 15 pouces à l’avant et de 14 pouces, le Ray 7.7 a une construction de scooter classique. Le scooter peut transporter une charge utile maximale de 166 kilogrammes et est facilement accessible aux personnes de différentes tailles grâce à sa selle réglable qui s’ajuste de 770 à 800 mm.

De nouvelles fonctionnalités

Les fonctionnalités haut de gamme comprennent un éclairage LED complet, un connecteur de charge USB, un écran TFT couleur de 5 pouces, une marche arrière et trois modes de conduite et même un compartiment de rangement éclairé sous le siège pour accueillir un casque intégral. L’application mobile spécialisée comprend également une fonction antivol qui comprend une alarme et des notifications lorsque le scooter est déplacé.

Le Ray 7.7 a un prix assez élevé, compte tenu des équipements haut de gamme et des performances haut de gamme du scooter électrique, tandis que cet équivalent 125 coûte 9 690 euros ou 9 890 euros, selon les options de couleur et de garniture. Pour 990 euros supplémentaires, vous pouvez obtenir un chargeur rapide de 3,3 kW, tandis que le connecteur de type 2 coûte 319 euros. Les autres accessoires du marché secondaire incluent le top case et le support, qui coûtent 139 euros, et les poignées chauffantes, qui coûtent 229 euros.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.