Julien Da Costa sur kawa suvi de la Susuki de Juan Eric Gomez et
de la Yamaha n°2 de Sébastien Gimbert